DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Les membres du Patronat de la Presse Togolaise déjà en action

Par Journaldutogo.com, source Afriquinfos - 11/03/2014

Lancé il y a deux semaines à Lomé, le PPT (Patronat de la Presse Togolaise, dernière-née des Organisations professionnelles dans le secteur des médias) veut s’atteler à ses priorités le plus tôt

 

« Réunis en séance de travail le vendredi 07 Mars 2014, les membres fondateurs du Patronat de la Presse Togolaise (PPT) ont planché sur les stratégies leur permettant d’atteindre les objectifs visés. A l’issue des échanges, une feuille de route a été élaborée pour le mandat du Bureau exécutif. Axée sur treize points, cette feuille de route établit le plan d’actions du PPT à court, moyen et long termes.

A- Les actions à court terme

1- Faire l’état des lieux de la presse togolaise

Il s’agit d’établir un bilan exhaustif de la situation de la presse dans son ensemble à partir d’une étude de marché. Une telle étude permettrait de pallier l’inexistence de base de données sur la presse au Togo, un élément important pour les annonceurs et les partenaires en développement qui s’appuient sur les médias.

2- Mettre en place la messagerie

La mévente à laquelle la presse écrite est confrontée est en partie liée à l’inexistence d’une messagerie efficace. Les éditeurs s’adressent à des distributeurs qui n’ont pas les moyens de couvrir l’ensemble du territoire. Même Lomé où sont distribués les 90% de journaux n’est desservie que partiellement alors que l’ensemble des tirages par jour ne dépasse guère dix mille exemplaires.

Le PPT entend donc engager un dialogue avec les distributeurs pour examiner les problèmes qui se posent afin d’y remédier et d’envisager les voies et moyens pour créer une messagerie viable.

3- Assainir le milieu de la presse

La presse est livrée à tout venant et certains comportements sur les lieux de reportage sont de nature à la décrédibiliser. Des journalistes imaginaires ou fantômes qui sillonnent les salons d'hôtels et autres lieux de conférences pour racketter les organisateurs d'événements. Le mercenariat, l’arnaque, les chantages et la corruption tendent à se généraliser et prennent le pas sur la déontologie de la profession de journaliste. Le PPT s’engage à faire en sorte que de telles pratiques cessent.

4- Nouer des contacts avec les partenaires en développement

Le PPT s’engage à collaborer avec les organisations nationales et internationales qui inscrivent les médias dans leur ligne d’action.

5- Créer un site web pour le PPT

Par ce site, le PPT va disposer d'une vitrine institutionnelle et optimiser le pôle fonction de communication et d'information.

B- Les actions à moyen terme

6- Constituer une centrale d’achat

Le matériel entrant dans la production des journaux et des émissions de radio et télévision coûte de plus en plus cher, entraînant des goulots d’étranglement dans la recherche de la rentabilité des entreprises de presse. Dans l’esprit de la convention de Florence et son protocole additionnel de Nairobi, le PPT se propose de créer une centrale d’achat chargée de rechercher les fournisseurs qui proposent les meilleurs prix au profit des entreprises de presse.

7- Renforcer les capacités des membres en gestion d’une entreprise de presse

Le PPT entend organiser des colloques et s’offrir des opportunités afin de doter les patrons de radios, télévisions et de presse écrite d’outils pédagogiques pour la création et la gestion de véritables entreprises de presse.

8- Renforcer les capacités des journalistes professionnels

La plupart des jeunes étudiants s’engagent dans la profession sans maîtriser les rudiments du métier. Ceux qui sortent des écoles de formation ont des connaissances théoriques qui doivent être renforcées par des ateliers pratiques. Le PPT entend donc se donner les moyens avec l’appui des partenaires pour renforcer les capacités des jeunes journalistes de radio, de télévision, de presse écrite et en ligne afin d’accomplir leur travail dans le respect des textes qui régissent la profession.

9- Favoriser l’adoption d’une convention collective et créer une mutuelle

La situation des employés dans les organes de presse n’est pas reluisante. Le PPT va engager des discussions avec les représentants des journalistes en vue de relancer l’étude et l’adoption d’une convention collective et créer une mutuelle de la presse togolaise.

10- Instituer des rencontres périodiques avec les annonceurs

La publicité constitue de nos jours la principale source de revenu de la presse de même que les médias sont indispensables aux annonceurs et aux partenaires qui en ont besoin pour accroître leur visibilité ou vendre leurs produits et services. Or les deux parties se connaissent peu. Mais le très faible volume publicitaire ajouté à la mévente, menace la survie des organes de presse, instruments pourtant indispensables à la participation citoyenne. Il importe donc de créer un cadre d’échanges entre le PPT et les promoteurs de sociétés ainsi que les partenaires en développement à travers le patronat en vue d’un partenariat profitable à tous.

11- Explorer des pistes pour la vente des informations en ligne

A l’ère d’internet et des réseaux sociaux, les médias en ligne se créent et se développent. Les organes de presse traditionnelle (radio, télévision et presse écrite) sont amenés à migrer sur internet. Le traitement, la gestion et la publication des informations en ligne engendrent des coûts. Le PPT va donc s’employer à rechercher des opportunités en vue de rentabiliser la publication des informations en ligne.

C- Actions à long terme

12- Faciliter le passage des radios et télévisions de l’analogique au numérique avant Juin 2015

Le dernier délai pour l’avènement de la Télévision numérique Terrestre (TNT) est fixé au 17 Juin 2015 conformément à l’Accord CEO6 signé à Genève en Juin 2006. Cette révolution va changer radicalement le mode de production de transmission et de diffusion dans l’Audio-visuel. Les médias togolais ne semblent pas préparés à cette éventualité et risquent de subir le triple choc conjoncturel, structurel et comportemental. Le PPT entend initier une rencontre des acteurs de médias en vue de rechercher les voies et moyens pour faire face aux défis liés à la révolution numérique.

13- Construire un centre médico-social pour les journalistes

Il s’agira de permettre aux journalistes ainsi qu’à leur famille de se faire consulter à coûts réduits et d’accéder aux produits pharmaceutiques à des prix abordables.

Le PPT va entreprendre incessamment des démarches auprès des institutions de la République, du gouvernement, des chancelleries et partenaires en développement pour leur présenter le Bureau exécutif et la mission à lui confiée ».

 

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués