SOCIéTé  |    

Rebondissement : La manifestation du MMLK prévue le 23 Juillet prochain annulé, la Banque Mondiale veut jouer au gendarme.

Par Icilome.com - 22/07/2014

Le mouvement Martin Luther King (MMLK) qui manifester devant le siège de la Banque Mondiale à Lomé au Togo, avise que la manifestation n’aura pas lieu.

 

Les organisateurs, ont au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi après-midi, dit annuler la manifestation. Cette annulation fait suite à une rencontre intervenue entre le MMLK, les populations et les départements ministériels concernés dans cette affaire. A l’origine de ces manifestations, l’expropriation des populations du canton d’Atchinédji composé d’une quinzaine de villages, pour la construction du barrage de Nangbéto dans les années 1980. "Nous n’allons pas manifester le 23 Juillet prochain, parce que, nous venons de rencontrer la banque mondiale et nous avons estimé au terme de cet échange, que beaucoup de choses vont venir pour répondre à nos préoccupations. Nous avons donc décidé de surseoir à la manifestation", a expliqué à iciLome.com, le pasteur Edoh Komi, porte-parole du MMLK. De nombreuses personnes du village d’Atchinédji étaient présentes lors de la conférence de presse qui annule la manifestation. Selon le pasteur, il ne s’agit pas pour eux de baisser la garde. "Le MMLK garde son bâton toujours suspendu en l’air, parce que, on ne sait pas ce que demain sera fait."

 


© Droits réservés
Manifestants à Lomé: image d'illustration

Au terme de la rencontre, il sera question certainement de l’amorce d’un dialogue avec les populations en vue de trouver une solution aux revendications pour ce qui est de l’expropriation."Le représentant de la Banque Mondial a été clair pour nous. Il a demandé à la Compagnie Energie du Bénin (CEB) et aux ministères concernés d’ouvrir les négociations le plus tôt possible et lui-même va veiller à cela", a indiqué Komi Edoh, gardant toujours espoir. Je ne suis pas pessimiste, a ajouté M.Edoh. Rappelons que Atinédji a été délocalisé dans la construction du barrage de Nangbéto de Nangbéto financée par la Banque mondiale. "Chaque village a plus de 300 ans et un jour, le gouvernement décida de les délocaliser pour une bonne cause, une cause nationale et internationale. Nous avons été d’accord mais la promesse faite pour nous réinstaller sur un nouveau site n’a pas suivi. Jusqu’à ce jour, pas de construction de pistes, de marchés et des écoles. Les quelques infrastructures qui étaient là et qui faisaient la fierté des populations ont été tout simplement ravagées. Nous sommes donc laissés à notre triste sort", regrette de son côté Otundé Gbédji, porte-parole des populations expropriées. Depuis, toutes les promesses faites par la CEB et l’Etat togolais n’ont pas été tenues, ce qui provoque la colère de ces populations.

 
MOTS CLES :  Manifestation   Mmlk   Annulé   Banque   Mondiale 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués