NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Nigeria : la communauté internationale salue l’élection de Buhari

Par Rfi.fr - 01/04/2015

Le Nigeria s’est réveillé, ce mercredi matin, avec un nouveau président. Muhammadu Buhari a remporté la présidentielle face à l’actuel chef de l’Etat, Goodluck Jonathan.

 

Pour la première fois depuis 1999, c’est un opposant qui accède à la magistrature suprême. Une alternance démocratique saluée par la communauté internationale. Sans tarder, c’est l'Union européenne qui a tout d’abord, dès mardi soir, « chaleureusement félicité », le candidat élu Muhammadu Buhari. Quelques heures plus tard, c’est le président français qui s’est exprimé sur le sujet félicitant lui aussi le vainqueur du scrutin. François Hollande a notamment insisté sur le bon déroulement de l’élection en saluant « la détermination du peuple nigérian » ainsi que « le sens des responsabilités » du président nigérian sortant, qui a reconnu sa défaite. Toujours du côté des chancelleries européennes, le Royaume-Uni a aussi transmis ses félicitations à Muhammadu Buhari.

 

Le ministre des Affaires étrangères, Philip Hammond, dans son communiqué a aussi insisté sur l'importance d'une transition politique « pacifique » dans cette ancienne colonie britannique qui connaît sa première alternance démocratique. A Washington, la Maison Blanche a félicité Muhammadu Buhari tout en saluant le « respect de la démocratie ». Dans un communiqué, Barack Obama félicite les deux hommes d'Etat qui ont appelé à la non-violence tout au long de la campagne. Il assure que le président sortant a placé l'intérêt du Nigeria au-dessus de tout. Le président américain qui n'a pas oublié de féliciter également Attahiru Jega, le président de la commission électorale. « Le succès de ces élections est une preuve de la maturité de la démocratie au Nigeria », déclare également le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans un communiqué.

 


© droit réservé

Peu de réactions en Afrique
Enfin, première réaction venue du continent africain et fait unique à l'Union africaine, l'organisation panafricaine est la première à avoir félicité le nouveau président élu. Dans un communiqué, la présidente de la Commission Nkosazana Dlamini-Zuma se réjouit que le chef de l'Etat sortant battu, Goodluck Jonathan, ait « accepté avec élégance les résultats » puis de souligner que « Le résultat des élections démontre clairement la maturité de la démocratie, non seulement au Nigeria, mais sur le continent dans son ensemble ». Seul pays à avoir réagi pour l'instant en Afrique : le Niger et l'Afrique du Sud. Sur RFI, Mohamed Bazoum, ministre nigérien d’Etat, a salué cette alternance démocratique. Quant au président sud-africain, Jacob Zuma, il espère que les deux pays continueraient à travailler ensemble.

 

La Bourse de Lagos s’envole
La Bourse nigérienne réagit bien à la victoire de Buhari, candidat de l'opposition, dans l'élection présidentielle. Une bonne nouvelle pour l'économie du pays. A la mi-journée, la Bourse de Lagos a bondi de 7,7%, son plus haut niveau depuis le début de l'année. C'est aussi le meilleur résultat enregistré par la bourse nigériane depuis septembre 2010. Il faut savoir en effet que sur les seuls premiers mois de cette année, elle a dévissé de 13,2% en raison notamment de la chute des prix du pétrole et de l’insécurité qui règne dans le nord du pays.

 

Le Nigeria essuie constamment des attaques meurtrières du groupe islamiste Boko Haram ce qui a conduit à une fuite des investisseurs de la Bourse de Lagos et à une dégradation des fondamentaux de l’économie nigériane. C'est la raison pour laquelle « la transmission pacifique du pouvoir, est ce qui a pu arriver de mieux au Nigeria », estiment de nombreux analystes. Le marché d'actions nigérian est un marché peu dynamique, en raison des risques avancés qui pèsent sur le pays. L'absence des violences enregistrée après la présidentielle devrait être de bon augure pour le retour des investisseurs. Depuis l'année dernière, le Nigeria est devenu la première économie africaine, devant l'Afrique du Sud, avec un taux de croissance de 7% prévu pour 2015.

 
MOTS CLES :  Nigeria   élection   Buhari   Communauté   Internationale 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués