SOCIéTé  |    

Deux étudiants condamnés à 12 mois de prison avec sursis

Par Rfi - 03/07/2017

Foly Satchivi, leader de la Ligue togolaise des droits des étudiants du Togo et son camarade, Marius Amagbégnon, ont été condamnés ce lundi 26 juin, après plusieurs heures de procès.

 

Les étudiants Foly Satchivi, leader de la Ligue togolaise des droits des étudiants du Togo et son camarade, Marius Amagbégnon, ont été condamnés ce lundi 26 juin au soir, après plusieurs heures de procès, par le tribunal correctionnel de Lomé à 12 mois de prison avec sursis. Les avocats ont décidé d'interjeter appel de cette décision. Le campus universitaire de Lomé avait été fortement perturbé les 14, 15 et 16 juin derniers par des manifestations d'étudiants qui réclamaient de meilleures conditions de vie et de travail. Il s'en était suivi des affrontements entre forces de l'ordre et étudiants.

Dès le début du procès, Foly Satchivi ne reconnaît pas les faits et dit au président « je suis surpris de me retrouver devant ce tribunal ». Le ministère public précise que c'est lui qui a organisé l'assemblée générale qui a dégénéré, c'est lui Satchivi qui a harangué la foule.

 


© ©Droits réservés

Les cinq avocats de la défense demandent au tribunal les preuves du ministère public. « Au vu des éléments et de la plaidoirie des avocats, en principe le juge devait constater que l’infraction n’est pas constituée et qu’on devait purement et simplement les relaxer », estime Maître Claude Amégan, à la sortie de l'audience.
Le président du tribunal suit le ministère public, et condamne les deux étudiants à douze mois d'emprisonnement avec sursis. La défense est déçue. « Douze mois dans les casiers judiciaires de ces étudiants dont je ne vois pas réellement la preuve de la culpabilité… On fera nécessairement appel », insiste Maître Paul Dodji Apévon.

Les étudiants venus nombreux sont également déçus et interpellent les autorités : « Le facteur qui a causé la violence sur le campus, on l’adresse même pas, vraiment c’est déplorable ! » Avant de lever la séance, le président du tribunal prévient qu’il « concède volontiers qu'on veuille réclamer à l'université, mais que cela se passe dans le respect des lois ».

 
MOTS CLES :  étudiants   Codamnés   Togo 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués