NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Emmanuel Macron: « je souhaite qu’il y ait alternance au Togo »

Par Journadutogo.com avec africatopsuccess.com - 08/06/2018

Le président français l'a fait savoir à quelques togolais de la Diaspora qu'il a rencontré jeudi au Canada où il participe au sommet du G7.

 


© Droits réservés

Annoncé à Charlevoix au Canada, où il doit prendre part au sommet du G7, le président Français, Emmanuel Macron a rencontré jeudi le Premier ministre Philippe Couillard à Montréal, où il a été accosté par quelques Togolais de la diaspora.

 

Dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux, on voit ces derniers solliciter le soutien du président Macron au « peuple togolais dans ses revendications légitimes » notamment sur les questions du « retour à la constitution de 1992, le respect des libertés, le droit des populations et l’alternance à la tête de l’état.

 

Dans ses réponses, M. Macron n’a visiblement pas changé son fusil d’épaule. Sa position semble être la même que celle qu’il a défendue dans l’interview accordée à nos confrères de RFI à l’orée de la crise qui secoue le Togo.

 

“[…]J’ai eu l’occasion de m’exprimer déjà sur ce sujet à plusieurs reprises. Il y a une démarche qui est lancée par l’Union Africaine et les représentants de cette institution pour qu’il y ait des élections libres et que la Constitution soit respectée. […] que la Constitution inscrive la limitation des mandats dans le temps, que le peuple puisse s’exprimer et procéder à une transition démocratique”, a-t-il souhaité.

 

Au sujet de l’alternance et de la constitution de 1992, le chef de l’Etat Français a déclaré qu’il ne veut pas tomber dans “des pratiques d’un autre âge où c’est la France qui va expliquer à un pays ce qu’il doit faire“, mais qu’il « soutient totalement la démarche l’Union Africaine » qui fait tout pour « qu’il y ait alternance ».

 

Poussé a dire impérieusement « quelque chose à Faure Gnassingbe pour qu’il quitte le pouvoir“, Emmanuel Macron a fait contraste en indiquant à son interlocuteur qu’il ne répétera pas “les erreurs du passé“ en demandant à Faure de céder le pouvoir après plus de deux mandats. “J’agis, la France agit de manière cohérente depuis le début, c’est-à-dire que je respecte la souveraineté des États et aux côtés de l’Union Africaine“, a laissé entendre M. Macron.

 

A la question de savoir s’il va “encore recevoir Faure Gnassingbe, lui et son gouvernement”, le président Français a rétorqué son interlocuteur Togolais en ces termes : “Est-ce que je l’ai reçu déjà en voyage bilatéral ou est-ce que je m’y suis rendu ? “.

 
MOTS CLES :  Togo   Emmanuel Macron 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués