Dépêches Afrique

 

  • La grève à Air France est une «punition commerciale» que subit l’Afrique, selon Pax Africana
    Pana, 01/10/2014 10h32
    La Fondation Pax Africana qui a pour ambition l’unité africaine et le développement du continent noir, dénonce la «punition commerciale» que subissent les voyageurs et produits africains qui utilisent Air France et appellent les Africains à réfléchir à la mise sur pied d’une compagnie panafricaine de la carrure de l’ex-Air Afrique.

  • Somalie : un attentat suicide près de la capitale, 12 morts
    Xinhua, 01/10/2014 10h25
    Au moins douze personnes ont été tuées et 22 autres blessées lundi dans un attentat suicide qui a frappé un convoi de la Mission de l'Union Africaines en Somalie (AMISOM) dans la banlieue de la capitale Mogadiscio, selon des officiels et des témoins. Une camionnette chargée d'explosifs a explosé, tuant et blessant des civils à bord d'un minibus.

  • La Mission de l'ONU projet d'éliminer la menace mondiale de l'ébola
    Xinhua, 01/10/2014 10h24
    Le directeur de la Mission de réponse des Nations unies à l'urgence du virus ébola (UNMEER), Anthony Banbury, a déclaré mardi à Accra que la tâche principale de sa mission serait d'enrayer la menace que le virus ébola fait peser sur les pays qu'il affecte, et d'empêcher cette maladie de se propager à d'autres régions du monde.

  • Le terrorisme présente une menace immédiate pour l'agenda de développement post-2015
    Xinhua, 01/10/2014 10h16
    Le Président kenyan Uhuru Kenyatta a averti mercredi que si l'on ne traite pas le problème du terrorisme de façon efficace, l'agenda de développement post-2015 ne pourrait pas prendre forme au Kenya et dans d'autres pays touchés par des crises. Un certain nombre d'obstacles à surmonter pourrait empêcher la réalisation de ce nouvel agenda de développement, le terrorisme représentant la menace la plus immédiate, a indiqué M. Kenyatta lors du débat général de l'Assemblée générale de l'ONU qui s'est ouvert mercredi dans l'optique de formuler l'agenda de développement post-2015.

  • Burkina Faso: Compaoré tend la main à l’opposition
    BBC, 01/10/2014 10h10
    Le président du Faso a convoqué l'opposition pour discuter du projet de référendum constitutionnel. Blaise Compaoré a remis à chaque délégué un document écrit fixant les termes du dialogue politique national. Il devrait ensuite présenter le canevas qu'il propose pour le déroulement de ces consultations. Dans un communiqué rendu public, l'opposition a réaffirmé sa disponibilité "à contribuer à la bonne marche de ce dialogue". Par ailleurs l'opposition " rejette avec fermeté" la modification de l'article 37 de a constitution et l'organisation d'un referendum y relatif ainsi que la mise en place du sénat.

  • Pas de renvoi pour le procès de Karim Wade à Dakar
    RFI, 01/10/2014 10h09
    Pas de confrontation entre les coprévenus jeudi au procès de Karim Wade. La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a décidé de commencer l’audition des témoins. Ils pourraient être environ 80 à se présenter. C’est donc une nouvelle étape qui commence au grand dam des avocats de la défense qui réclamaient le renvoi du procès, Bibo Bourgi, le principal complice présumé de Karim Wade, n’étant toujours pas en état de comparaitre.

  • Guinée: 32 arrestations suite à l'assassinat d’une équipe anti-Ebola
    RFI, 01/10/2014 10h09
    En Guinée, depuis les tristes événements le 16 septembre dernier dans la localité de Womey, près de N'Zérékoré où des villageois ont assassiné huit personnes en mission de sensibilisation contre le virus Ebola, les forces de Défense et de sécurité se sont déployées dans la région et ont procédé à des dizaines d'arrestations. Les autorités guinéennes ont promis de donner une leçon à ceux qui ont commis ces meurtres.

  • CAN 2015 : tirage au sort des groupes le 26 novembre
    Afrik.com, 01/10/2014 10h09
    Pays hôte de la CAN 2015, le Maroc accueillera au préalable le tirage au sort des poules pour la compétition. Une fois tous les pays qualifiés connus à la mi-novembre, la Confédération africaine de football a fait savoir que le tirage au sort s’effectuera le 26 novembre. La ville de Rabat a été désignée pour abriter la cérémonie.

  • Côte d'Ivoire: Blé Goudé devant la CPI pour tenter d'éviter un procès
    RFI, 01/10/2014 10h07
    Charles Blé Goudé comparaît à partir de ce lundi matin devant la Cour pénale internationale à La Haye. Il a été remis à la CPI en mars dernier. Le leader des jeunes patriotes ivoiriens est accusé de crimes contre l'humanité durant les violences post-électorales de 2010-2011. Il saura d'ici jeudi quelles charges sont retenues contre lui.

  • Dialogue en Libye: rencontre symbolique sous l'égide de l'ONU
    RFI, 01/10/2014 10h07
    C’est finalement à Ghadames, près de la frontière algérienne, qu’une vingtaine de députés libyens, tous élus à la Chambre des représentants fin juin, se sont réunis lundi 29 septembre à l’initiative de la mission des Nations unies en Libye. Cette nouvelle tentative de dialogue entre les différentes parties du conflit libyen reste symbolique pour le moment.

  • Niger : mandat d’arrêt contre le président du parlement en fuite
    Reuters, 01/10/2014 10h07
    Un mandat d’arrêt a été émis à l’encontre du président du Parlement nigérien Hama Amadou, en fuite en France après avoir été mis en cause dans un trafic international de bébés, ont annoncé lundi ses avocats à l’AFP. « C’est affirmatif. Le juge d’instruction a délivré un mandat d’arrêt » vendredi contre Hama Amadou, a dit Me Souley Oumarou, l’un de ses avocats. Mossi Boubacar, autre avocat du président de l’Assemblée nationale, a confirmé l’information, tout en précisant « qu’il ne (s’agissait) pour le moment que d’un mandat d’arrêt national ». La mandat a été émis vendredi par le doyen des juges d’instruction pour « entendre Hama Amadou dans l’affaire +des bébés importés+ du Nigeria », a déclaré une source judiciaire.

  • Mutharika en tête à la course à la présidence au Malawi
    APA, 21/05/2014 18h04
    Des résultats non officiels provenant de plusieurs bureaux de vote ont indiqué mercredi après-midi que le candidat du ‘Democratic People's Party’ (DPP, opposition), Peter Mutharika, avait déjà pris de l’avance sur ses adversaires à la course à la présidence de la République.

    Selon la station de radio Zodiak Broadcasting Station (ZBS), le présidente Joyce Banda arriverait derrière Mutharika et le chef du Malawi Congress Party (MCP), Lazarus Chakwera occuperait la troisième place.

    Selon la ZBS, Peter Mutharika, frère de l'ancien président Bingu décédé en avril 2012 serait solidement aux commandes dans son fief du sud du pays.

    Dans le centre du pays, Chakwera serait en tête, suivi de Mutharika, alors que la présidente Banda n'arriverait qu'en troisième position.

    Mme Banda, la première femme à accéder à la présidence au Malawi et qui passe son premier test électoral depuis qu'elle a remplacé le président Bingu wa Mutharika décédé en avril 2012, serait en pôle position dans le nord du pays où elle serait suivie respectivement de Mutharika et de Chakwera.

    Le candidat de l'UDF, Atupele Muluzi, fils de l'ancien président Bakili Muluzi arrive à la quatrième place, même dans certaines contrées considérées comme étant son fief.

    Selon les observateurs politiques, ces élections seraient parmi les plus serrées de l'histoire du Malawi, depuis l'avènement de la démocratie dans ce pays en 1994, ce qui rend difficile tout pronostic quant à une victoire nette de l'un des 12 candidats en lice.

    En attendant, le vote est entré dans sa seconde journée au niveau de 13 centres où le vote a été interrompu mardi.

    Pus de sept millions d'électeurs sot appelés à élire un nouveau président, 193 députés et 462 conseillers locaux dans ces toutes premières élections multipartites mettant aux prise près de 53 formations politiques.

    Malgré quelques couacs notés au début du vote dans certaines zones, les opérations se sont poursuivies dans le calme et la discipline.


  • Les membres du nouveau parlement sud-Africain prêtent serment
    Pana, 21/05/2014 17h59
    Le premier parlement démocratique sud-africain a tenu ce mercredi sa première session après les élections de 2014 pour procéder à la prestation de serment des nouveaux parlementaires et à l'élection officielle de Jacob Zuma comme Président de la République sud-africaine.

    Le président Zuma entame ainsi à son deuxième mandat comme Président de l'Afrique du Sud et du parti au pouvoir, l'ANC. La cérémonie de prestation de serment des 400 nouveaux parlementaires sud-africains a été présidée par le juge en chef Mogoeng Mogoeng.

    Le jeune chef du parti d'opposition des combattants pour la liberté économique(EFF), M. Julius Malema, un farouche adversaire et ennemi juré du Président Zuma, a ajouté de la couleur à la cérémonie de prestation des nouveaux députés sud-africains, par sa présence.

    Habillés en tenues rouges et des bottes noires en caoutchouc, les membres du parti EFF, ont fait rire une partie de l'assistance durant la cérémonie. Les combattants pour la liberté économique (EFF) , venus en troisième position lors des élections, ont obtenu 25 sièges à l'Assemblée sud-africaine.

    La cérémonie de prestation de ce mercredi a été aussi marquée par l'élection du président de l'Assemblée nationale sud-africaine, en la personne de Baleka Mbete, un membre de l'ANC qui a dirigé le même poste de 2004 à 2008.

    L'élection du Whip en chef de l'Assemblée, M. Stone Sizani, et de son adjoint, Doris Dlakude, et celle du vice-président de l'Assemblée, M. Lechesa, ont également été les points saillants de la cérémonie.

    "Tous ces leaders vont amener avec eux à l'Assemblée, une expérience politique considérable et une expertise avérée des institutions, ce qui enrichira sans aucun doute les travaux de cette nouvelle Assemblée", a déclaré le porte-parole de l'ANC, Moloto Mothapo.

    le Président Zuma, rappelle-t-on, va prêter serment le samedi au "bâtiment de l'union" avant d'annoncer la formation de son nouveau gouvernement.

    Le mouvement syndical sud-africain "Solidarity" avait, dans cette perspective, appelé le Président Zuma à ne pas nommer dans son gouvernement des personnalités de moralité douteuse.


 

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués